vendredi 15 septembre 2017

Les châteaux, les châteaux-forts.....











































Les châteaux-fort, si loin qu'ils sont dans le temps ils ont été là, derrière une forêt ou dans notre coeur, sur une plaine, une colline escarpée, un mont,  parfois au 2/3 dévêtu après des temps de guerres... Vêtus d'une robe boisée, guerrière, protectrice, un peu brute parfois, quand au début il valait mieux boulonner, temps qui ont courus jusqu'au XIIe siècle, ou la transition de pierre, plus constructive, a été mise en place par Philippe Auguste, leur sort était scellé...
Les vestiges, les ruines sont leurs empreintes, leurs traces qui souvent ont été effacées par le temps, par des temps si fort qu'ils ont emportés avec eux bien des histoires, des lieux, des lacets historique en lesquels ils ont vécus ou essayer de vivre...  Saccagés, dévastés, ruinés, les châteaux-fort ont toujours su trouver un chemin, une voie qui les a amenés ailleurs, vers un monde plus paisible clairsemé d'ornementations, de styles, d'ordres, de thèmes....  10 siècle durant et plus encore peut-être, ils ont du tout supporter, se construire, être déconstruit, se reconstruire encore et encore en évoluant vers une voie plus protectrice, plus adaptée, plus forte... Ils ont su tenir leurs rôles, leur vocation première; la défense, la protection, le pouvoir.... Ils ont grandis au fil des siècles, du donjon au châteaux-fort en passant par la tour, tous ont jouis de ces éléments nouveaux, apportés petit à petit au fil des invasions, des guerres....
Du début de notre ère jusqu'au XIVe siècle, leur fin, solonnelle, ils ont marqués l'histoire, fait naître une multitude de contes, de légendes au combien attachantes, nécessaire pour un peuple, un pays...  Quatre-cinq siècles ont suffis à faire d'une époque un symbole, une ligne historique à tout jamais gravée de rois, de châteaux-fort, de chevaliers.... Passage du château-fort, de la place forte au châteaux.... Les grandes familles ont pu souffler un peu, s'adonner à autre chose, à une forme de vie qui leur était presque inconnue...
Les hommes ont toujours su leurs apportés la technologie, le savoir, une vision plus constructive, plus garante... Les hommes les ont agrandis, embellis, signés, marqués...